De temps en temps il faut sortir de la chaleur du studio pour prendre l’air.  J’accompagne alors mon frère Bruno, ornithologue, pour chasser des images (www.plumalia.eu).  Les oiseaux sont moins coopératifs que les modèles... il faut plus de patience.  Plus facile d'approcher les fauves du Masai Mara. 

Photographier quelques scènes de sport permet aussi de s’oxygéner l’esprit. 

Extérieur